Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

vignette crit'air

Dispositif Crit'Air

Dans le Grand Nancy, le dispositif Crit'Air sera appliqué à compter du 1er juin 2021 pendant les pics de pollution prolongés. Son objectif : atténuer les effets de ces épisodes sur notre santé et plus particulièrement celle des plus fragiles.

La pollution de l’air est l'une des premières préoccupations environnementales des Français et des Françaises, avec des conséquences importantes notamment sur la santé des plus fragiles. Le secteur routier est l'un des principaux secteurs contribuant à la pollution atmosphérique : il émet 58 % des émissions d’oxydes d’azote (NOx) et 25 % des particules fines PM10. Pour améliorer la qualité de l’air, plusieurs actions sont à la portée de tous, dont le fait de privilégier les modes de déplacement doux (vélo, marche, etc.) et les transports en commun (le tram roule à l’électrique et les bus du réseau Stan fonctionnent au gaz naturel). Dans le Grand Nancy, les résultats sont encourageants et la qualité de l’air s’améliore, mais des pics de pollution apparaissent encore de façon épisodique et les concentrations demeurent au-dessus des seuils préconisés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

À compter du 1er juin 2021, avec la vignette Crit’air, la mise en place de la circulation différenciée pendant les pics de pollution prolongés sera un outil de plus pour préserver et améliorer la qualité de l’air.

Certificat Crit'Air : qu'est-ce que c'est ?
Crit’Air est un outil national qui est déjà utilisé dans plusieurs métropoles en France. Cette vignette de couleur apposée sur le parebrise du véhicule indique son niveau de pollution (selon son âge et sa motorisation). Des dispositifs similaires existent en Europe.

Mise en place de la circulation différenciée
Dans le Grand Nancy, la circulation différenciée sera appliquée à compter du 1er juin 2021 pendant les pics de pollution prolongés. Son objectif : atténuer les effets de ces épisodes sur notre santé et plus particulièrement, celle des plus fragiles.

Plus d'informations ici