Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

Chères Ascéennes, chers Ascéens,

L’actualité du moment, c’est l’élargissement à compter de lundi 25 mai du retour en classe de deux autres niveaux : les élèves de moyenne section de maternelle et de CM1 en élémentaire, en partant des intentions émises par les parents lors du sondage réalisé en semaine 19. Les équipes enseignantes, les agents d’entretien et le personnel éducatif de la ville y sont prêts, s’appuyant sur le protocole sanitaire national. Les directrices des cinq écoles de la ville ont élaboré les modalités de cette reprise spécifiques à leur établissement. Les parents d’élèves ont d’ores et déjà été informés par lettre de la mairie. Les services périscolaires resteront très limités. 
Une nouveau point d’étape sera nécessaire, avant d’envisager une éventuelle montée en puissance de la reprise des cours à partir du mardi 2 juin, conditionnée à une indispensable corrélation entre les effectifs à accueillir, les conditions sanitaires à respecter et les capacités des locaux disponibles.

La distribution des masques à toute la population d’Essey à raison d’un masque par personne de plus de 7 ans a été menée sans difficulté majeure. La seconde dotation s’organise, et prendra la forme de quatre points de retrait, plutôt qu’un dépôt en boîte à lettres, qui a demandé une préparation complexe et une forte mobilisation de nombreux bénévoles.

La vie continue à reprendre un cours plus actif, chacun s’organise pour s’accommoder des gestes barrières et des précautions sanitaires à bien respecter dans ses activités habituelles.

Le nouveau conseil municipal sorti des urnes le 15 mars, sera installé à huis clos le lundi 25 mai, à la salle Maringer. Une retransmission sera proposée en direct sur la page Facebook de la ville.

Merci à tous, prenez soin de vous et de vos proches.
Restons en lien,
Votre maire 
Michel Breuille