Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

Visite découverte sur la butte sainte Geneviève

La Butte Sainte-Geneviève, un site historique

Informations essentielles

Site archéologique classé depuis 1998, la butte Sainte-Geneviève témoigne des origines lointaines de la ville d'Essey-lès-Nancy avec l'installation d'un peuple celte, les Leuques, dès l'âge de fer.

Située dans le prolongement du plateau de Malzéville, la Butte Sainte Geneviève, site archéologique classé, possède un véritable intérêt historique. 

A l’âge de fer, un peuple celte, nommé Les Leuques, y construisit un village, qui deviendra Essey-lès-Nancy, et qui servit de refuge à de nombreux habitants pendant plusieurs siècles.

La configuration de la butte leur permettait de surveiller l’arrivée d’une potentielle menace, tout en ayant accès à de l’eau et du fer, éléments indispensables pour vivre et pour produire des outils.

Lors des fouilles archéologiques de 1909, on découvrit les ruines d’une trentaine de cabanes et d’un silo à grain, ainsi que plusieurs objets tels que des couteaux, des pièces ou encore des bracelets.

En 1896, la commune vendit la butte à l’armée afin d’en faire un lieu d’exercice pour la garnison de Nancy. Le lieu est d’ailleurs toujours marqué par les tranchées réalisées par la caserne Kléber. La butte sera la propriété du ministère de la Défense jusqu’en 2010, année où la commune d’Essey-lès-Nancy la racheta.

Ce site, classé Espace naturel sensible, est désormais protégé et géré en partenariat avec le Conservatoire des sites lorrains.

Plan interactif