Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

Activités ludiques

Nouveaux rythmes scolaires

Rentrée 2013

Les enfants ont trop de choses à apprendre en trop peu de jours. Il s'agit de mieux répartir le temps scolaire sur toute la semaine et de mieux l'articuler avec les autres activités des enfants. Nul besoin d'une coupure en milieu de semaine pour améliorer les apprentissages, pour cela il faut alléger la journée avec moins d’heures d’enseignement journalier.
Pour les plus jeunes surtout, une journée plus courte s’impose. Cette réforme courageuse, qui s’appuie sur les études de chronobiologistes, est fondamentale pour le bien-être des enfants et pour leur permettre
de suivre un tempo plus harmonieux et plus épanouissant.

 

La mise en œuvre de la réforme  à Essey

Les nouveaux rythmes scolaires seront mis en place dès le mardi 3 septembre 2013. Ils concernent tous les enfants scolarisés en maternelle et en élémentaire.

La sortie des classes est désormais fixée à 15h45. Tous les élèves peuvent rentrer chez eux (pour les plus grands, avec l’accord familial) ou être récupérés par leurs parents ou leurs assistantes maternelles, comme ils le faisaient auparavant à 16h30.

Pour pallier les éventuelles difficultés des familles à venir chercher leurs enfants à 15h45, la municipalité a mis en place un service d’animation appelé Temps d’Activités Gratuits (TAG). Les activités proposées pendant cette période de 45 minutes, de 15h45 à 16h30, les lundis, mardis, jeudis et vendredis, sont optionnelles et donc gratuites.

Les enfants seront encadrés par des animateurs diplômés de l’animation : Brevet d’Aptitude au Fonction d’Animateur, Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport, CAP Petite Enfance et par les Atsem. Les temps d’activités se dérouleront dans les lieux communs des écoles ou dans les salles municipales.
Les ATS pour les élémentaires seront déplacés et  rentreront dans ce temps d’animation.

 

Horaires ATS pour les élémentaires :

Les ateliers ATS fonctionneront de 15h45 à 17h15. À la fin des ateliers, les enfants seront raccompagnés par les animateurs dans les 2 écoles primaires.  Si les parents ne peuvent pas les récupérer à 17h15, ils seront orientés vers l’accueil périscolaire. Aucun enfant ne restera livré à lui-même.

 

Que vont faire les enfants pendant les Temps d’Activités Gratuits ?

  • Activités proposées pour les enfants de maternelle, pendant les Temps d’Activités Gratuits, de 15h45 à 16h30 : activités musicales, découverte du livre, jeux chantés, jeux d’éveil, jeux de société, expression corporelle et artistique…
  • Activités proposées pour les enfants de l’élémentaire, pendant les Temps d’Activités Gratuits, de 15h45 à 16h30 : atelier « cartable », jeux collectifs sportifs, expression corporelle, jeux d’expression (théâtre, jeux d’ombre), activités manuelles (jardinage, bricolage), jeux de société, atelier écoute…
  • Activités proposées pour les enfants de l’élémentaire, pendant les ATS, de 15h45 à 17h15 : activités culturelles (modelage, musique, échecs, projet train, atelier peinture, etc.), activités sportives (rugby, handball, basket, tennis, etc.).

 

Quels sont les locaux utilisés par les Temps d’Activités Gratuits ?

Chaque école dispose de locaux autres que les salles de classe pour accueillir des groupes, mais le dispositif sera complété par la mobilisation de salles municipales, au foyer Foch, à l’espace Pierre de Lune, à la Maison de la Parentalité, à la Maison des Associations… selon le nombre d’enfants concernés.

Pour participer aux Temps d’Activités Gratuits, il est impératif de s’inscrire. Renseignements au service jeunesse au 03 83 29 01 73.

 

Pourquoi le choix de 2013

De deux choses l’une : soit on relègue l’intérêt de l’enfant loin derrière les préoccupations matérielles triviales, et dans ce cas on trouvera toujours les bonnes excuses pour nier l’urgence d’une réforme, soit on admet que le système scolaire est perfectible, que les études des chronobiologistes méritent d’être prises en compte et que le bien-être de l’enfant est digne d’attention, et dans ce cas, pourquoi attendre 2014 pour se pencher sur l’amélioration des dispositifs qui rythment sa journée de classe ?

La ville d’Essey-lès-Nancy, ville amie des enfants, a choisi, en concertation avec tous ses partenaires, de s’intéresser à son public scolaire en lui offrant tous les moyens de favoriser son épanouissement.

Par ailleurs, 2014 est une année d’élections municipales. La municipalité d’Essey-lès-Nancy a fait le choix courageux de ne pas botter en touche et de ne pas laisser à l’équipe qui prendra ses fonctions en mars 2014 à l’issue du scrutin – quelle qu’elle soit – la difficulté d’avoir à gérer la mise en place de la réforme en un temps record, en parallèle avec la prise en charge des dossiers inhérents à la fonction.

Enfin, la participation financière de l’État en cas de mise en place de la réforme en 2013, fixée à hauteur de 50 euros par élève, vient d’être augmentée d’une participation de la Caisse d’Allocations Familiales, qui apporte 53 euros supplémentaires par élève. Une aide précieuse qui permettra une application de la réforme quasiment sans incidences financières pour le budget de la ville, et donc pour le contribuable.

Le choix de 2013 est donc non seulement mûrement réfléchi, il est aussi optimal.