Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

Enfants dans une cour d'école

Une politique enfance/jeunesse ambitieuse

Consciente que la jeunesse est un atout majeur pour l’avenir et la modernité de la nation, la municipalité place l’enfant au centre de ses préoccupations et inscrit sa politique enfance et jeunesse dans une dynamique d’écoute et d’attention.

À ce titre, le label « Ville amie des enfants » a été décerné à la ville par l’Unicef en 2011 et confirmé en janvier 2016.

Afin de garantir des prestations de qualité à destination des enfants, la municipalité a fixé sa politique éducative dès la mise en place  des nouveaux rythmes scolaires en septembre 2013 dans un  projet éducatif territorial (PEDT) organisant la vie sociale de l’enfant au travers d’objectifs pédagogiques principaux : le développement de son autonomie, l’épanouissement de sa personnalité, la responsabilité individuelle, l’apprentissage de la démocratie et de la vie en collectivité et l’acquisition d’un comportement non violent dans tous ses rapports sociaux.

Fort d’une douzaine d’agents permanents et de plus de 75 vacataires, le service enfance, jeunesse, famille et vie scolaire est chargé de la mise en œuvre de ces objectifs politiques. Tous les dispositifs de ce service sont tenus de décliner pédagogiquement ces objectifs éducatifs, permettant ainsi aux enfants d’avoir des repères éducatifs stables et cohérents. Ainsi, si les projets pédagogiques varient d’un dispositif à l’autre, en fonction de l’âge des enfants, du lieu d’accueil ou du moment de vie, les objectifs de bases sont identiques depuis 14 ans. Tous visent à favoriser la réussite scolaire.

La charte locale des droits de l’enfant, validée par l’Unicef, vient renforcer l’action de la municipalité sur la place des plus jeunes dans notre société. Cette charte est le document de référence des agents d’animation du pôle, mais également des personnels travaillant avec les enfants. Un règlement des droits s’adressant plus spécifiquement aux enfants y est associé.

Le financement de la politique jeunesse est avant tout municipal, avec cependant une participation annuelle importante de la Caisse d’Allocations Familiales de Meurthe-et-Moselle par le biais de son contrat Enfance Jeunesse. L’État, le Conseil Départemental et Nancy Métropole sont également des partenaires sur de nombreuses actions.

  • Élus de la majorité
  • Jeunesse et sports

Gilles Sapirstein

4e Adjoint au Maire
portrait