Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

Rentrée des classes

L’éducation au cœur des préoccupations municipales

Conformément à la loi, la ville est propriétaire des locaux scolaires (maternelles et élémentaires) dont elle assure le fonctionnement et l’entretien. Les agents d’entretien et les Atsem qui interviennent dans les écoles font parties du personnel municipal. La ville participe également à la vie scolaire en finançant, par le biais de la caisse des écoles, le matériel pédagogique, les fournitures scolaires, les transports et une partie de la coopérative.

À Essey-lès-Nancy, la municipalité est particulièrement attentive aux conditions d’accueil des élèves, et veille à la fois à la qualité de leur cadre de vie et à l’ergonomie du mobilier scolaire.

C’est pourquoi, chaque année depuis plus de dix ans, une  classe au moins par école est remise à neuf (peinture, électricité, câblage internet). Par ailleurs, le partenariat des services municipaux  avec les équipes enseignantes est favorisé et entretenu. Initialement prévue comme organe de gestion financière, la caisse des écoles est devenue  un lieu d’écoute, d’échange et de proposition. Les enseignants et les parents d’élèves y sont représentés et émettent des avis sur toutes les questions touchant à la vie scolaire. Les propositions relatives à  la restructuration des nouveaux rythmes scolaires y ont été débattues en présence de l’inspecteur de l’Éducation Nationale.

La prise en compte de l’enfant en dehors des temps scolaires est également une préoccupation constante de l’équipe municipale, qui œuvre pour que ces moments de vie contribuent à la construction de l’enfant, conformément aux objectifs éducatifs du PEDT. La ville a   fait le choix de la professionnalisation des encadrants et depuis la rentrée scolaire 2013/2014, la totalité des animateurs et Atsem sont qualifiés et/ou diplômés. La charte des Droits de l’Enfant est le document de référence pour les personnels d’accueil et de restauration scolaire.

L’organisation des accueils périscolaires est modifié, simplifié et optimisé à parti de la rentrée de septembre 2016.

Les horaires de classe sont inchangés : les écoliers travailleront toujours les mercredi matins de 8h30 à 11h30 (sauf à l’école Galilée : 8h20 à 11h20) et quitteront la classe à 15h45 les autres jours (les enfants scolarisés à Galilée quitteront à 15h35).

Les changements portent notamment sur l’offre de prise en charge des enfants après la classe : TAG et ATS fusionnent pour ne former qu’un seul créneau d’accueil et d’animation de 15h45 à 17h : les P’tits répits pour les maternelles, et les Épa’temps pour les élémentaires. Le périscolaire traditionnel prend ensuite le relais.

35 personnes sont mobilisées pour encadrer les enfants qui fréquentent ces dispositifs.

En dépit d’un contexte financier toujours délicat pour les collectivités locales, la municipalité poursuit son plan pluriannuel d’investissement établi en 2014, pour permettre aux écoles d’entrer dans l’ère numérique ; elle dote ainsi progressivement les écoles de tableaux interactifs et de tablettes numériques. La collectivité propose chaque année aux classes de CM2 un séjour en classe de découverte, apporte une contribution aux coopératives scolaires et une aide aux sorties scolaires en finançant des transports en bus.

  • Élus de la majorité
  • Petite enfance et vie scolaire, relations métropolitaines

Christine Simonnet

1ère Adjointe au Maire
portrait