Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Menu utilisateur / rechercher

sang

L’heure à la solidarité à Essey-lès-Nancy !

Don du sang

Parce que la citoyenneté ne réside pas seulement dans le bien-vivre ensemble, mais aussi dans les petits gestes de solidarité, saluons les téméraires qui ont bravé le froid et la pluie ce lundi 25 avril pour venir donner leur sang ! 
De 16h à 19h30 à la Salle Maringer s’est tenu le Don du Sang, où les habitants ont pu être pris en charge par un personnel médical efficace et bien organisé. Le personnel technique de la mairie avait lui aussi tout mis en œuvre pour garantir la fluidité des prélèvements. 
L’Association des Donneurs d’Essey-lès-Nancy s’est chargée d’organiser et de coordonner ce rendez-vous qui aurait malgré tout mérité d’attirer plus de monde, étant donné la cause défendue et ses enjeux. 
Suite à l’initiative de Sylvain Thiébaut, Jack Baltzer et Michel Jeanney, ce ne sont pas moins de 41 personnes qui se sont présentées, sans attente ni bousculade, prêtes à donner un peu du leur pour Autrui. 
Force est de constater que les femmes sont parmi les plus courageuses puisque sur les 41 personnes présentes, les donneurs étaient majoritairement des « donneuses » et 34 seulement ont pu être prélevés. Par ailleurs, il convient de souligner que la municipalité elle-aussi s’est fortement mobilisée pour venir donner ce précieux fluide à ceux qui en ont le plus besoin !
Bilan satisfaisant mais mitigé puisque naturellement, il y aura toujours besoin de plus de sang pour sauver plus de vies… 
Une baisse du nombre de donneurs s’est d’ailleurs faite ressentir, sans doute due à l’amplitude horaire plus large de la Maison du Don à Nancy, qui permet un meilleur accueil de la population. 

Donner son sang, un geste anodin pour beaucoup. Pourtant, grâce à lui, ce sont de nombreuses vies qui sont sauvées chaque jour ! Continuons à nous mobiliser et à être solidaires. Pour des inconnus, des proches, mais aussi pour soi-même… Car qui peut savoir si un jour, il n’en aura pas besoin à son tour ?